Fnac

41,80

Description

Humour ébouriffé Du confinement (le vrai, le grand, le premier) nous avons pour la plupart surtout gardé un gout amer et quelques kilos en trop. Et des souvenirs de visionnages intempestifs de choses plus ou moins drôles sur internet. L’une l’était davantage (drôle) et a rapidement conquis un public emballé et nombreux. Avec « Les Perruques de Thomas », ce dernier nous régalait de pastilles vidéo où se succédaient des personnages haut en couleur qui avaient tous très envie de nous raconter leurs vies. Aujourd’hui le concept initial une perruque = un personnage est devenu un spectacle et n’a rien perdu ni de sa drôlerie ni de sa justesse. Caro, Laurence, Hélène, Daniel forment une ribambelle d’anti-héros perruqués et magnifiques, aux monologues désopilants, à la fois paumés et vaillants. Thomas Poitevin par ce spectacle drôle et tendre s’impose comme un portraitriste étonnant et épatant. Humour ébouriffé Du confinement (le vrai, le grand, le premier) nous avons pour la plupart surtout gardé un gout amer et quelques kilos en trop. Et des souvenirs de visionnages intempestifs de choses plus ou moins drôles sur internet. L’une l’était davantage (drôle) et a rapidement conquis un public emballé et nombreux. Avec « Les Perruques de Thomas », ce dernier nous régalait de pastilles vidéo où se succédaient des personnages haut en couleur qui avaient tous très envie de nous raconter leurs vies. Aujourd’hui le concept initial une perruque = un personnage est devenu un spectacle et n’a rien perdu ni de sa drôlerie ni de sa justesse. Caro, Laurence, Hélène, Daniel forment une ribambelle d’anti-héros perruqués et magnifiques, aux monologues désopilants, à la fois paumés et vaillants. Thomas Poitevin par ce spectacle drôle et tendre s’impose comme un portraitriste étonnant et épatant.

Hébergement