Fnac

27,50

Description

  François est le petit dernier de la famille Lepic. Mais tout le monde l’appelle Poil de carotte à cause de ses cheveux roux et de ses tâches de rousseur. Mal aimé, il subit sans arrêt reproches et humiliations. Si l’on croit connaître cette histoire éternelle de Jules Renard, on en connaît moins les subtilités dramaturgiques, subversives pour l’époque. Poil de Carotte, Poil de Carotte nous en propose une variation déroutante autour de l’errance d’une bande d’artistes englués dans la création de leur propre pièce. Personnages, metteur en scène et comédiens (à moins que ce ne soit des acteurs jouant leur propre rôle) tournent en rond, fabriquent un théâtre qui malaxe fiction et réalité, se joue des codes et abat le quatrième mur pour en faire un miroir déformant. Les grands thèmes qui traversent l’oeuvre de Jules Renard émergent du chaos : l’autobiographie (ou plus précisément une frontière incertaine entre fiction et ce qui passe pour avoir été réellement vécu), le statut de victime (et le jeu pervers qui se joue avec le harceleur), l’enfance (réelle, fantasmée, rejouée…) et enfin le trouble du créateur (de l’imposteur ?). Cette non-pièce qui, on l’aura compris, ne ressemble à aucune autre, passe d’un absurde cocasse à une vertigineuse mise en abyme dans un moment où le théâtre sort littéralement de ses gonds.     DISTRIBUTION  conception et interprétation Flavien Bellec, Étienne Blanc et Solal Forte administration de production Laura Cohen  

Hébergement