Fnac

25,80

Description

Luxembourg Durée 1h50   Après Le Jeu de l’amour et du hasard, Laurent Delvert réinterroge une autre œuvre classique focalisée sur le sentiment de l’amour qui ne cesse d’interpeller l’être humain.   Après dix ans de séparation, Camille et Perdican se retrouvent dans le château du Baron sur les terres d’une enfance partagée dans la complicité et la tendresse. Père du jeune homme et oncle-tuteur de Camille, le Baron a pour projet de les marier. Cependant, Camille, fraîchement revenue du couvent, marque une réserve ostensible qui blesse le désir réprouvé de Perdican. Celui-ci décide de la rendre jalouse en courtisant une jeune paysanne, Rosette, à qui il promettra de l’épouser. Alors que Camille et Perdican s’engouffrent dans les méandres de l’orgueil, un cri de vérité advient, aveu d’amour et d’humilité. Il se mêle hélas à un tout autre cri, fruit de leur jeu redoutable et signe indélébile d’une tragédie irrévocable. On ne badine pas avec l’amour – tout est dit !   A travers le texte de Musset, Laurent Delvert pose la question centrale d’un vivre ensemble, femmes et hommes confondus, affranchi de toute lutte, de toute inégalité, de tout excès d’orgueil. Grâce au procédé narratif porté par le Chœur, un lien direct se crée entre les personnages et les spectateurs, rendant ces derniers complices. Ce lien est accentué par l’utilisation de la vidéo, qui offre un point de vue différent, parfois plus pernicieux, sur les personnages. La scénographie nous invite à passer avec fluidité d’un lieu à un autre, intérieur comme extérieur.

Hébergement