Fnac

26,30

Description

THEATRE DU GYMNASE MARIE-BELL (013896) PRESENTE : ce spectacle. Le journal d’un fou aurait pu aussi s’intituler « La chute »... celle, lente et irrépréssible, d’un homme dans la folie. La nouvelle de Gogol, écrite en 1834, prend la forme d’un journal intime. Auxence Ivanov Proprichtchine, fonctionnaire russe, y décrit les épisodes les plus communs de son existence, les petites humiliations de son chef, mais aussi la passion qu’il éprouve pour la fille du directeur. Et puis, un jour, il entend Medji. Il l’entend mais surtout il la comprend! Mais Medji est un chien. La maladie s’infiltre alors, comme un venin lent à l’efficacité redoutable. Proprichtchine sombre.

Hébergement