Fnac

18,80

Description

« Ma Rosine ce que trace ta belle main m’enchante. Je te lis, j’aimerais aussi te voir. Je t’embrasse bien tendrement et Maurice baise tes beaux ongles. »   Dans ce brillant document en marge des grandes œuvres,  on retrouve Colette et on y découvre sa fille d’élection et grande romancière trop peu connue: Germaine Beaumont, dite «  Rosine ». Deux femmes exceptionnelles s’éclairant l’une l’autre. Colette aimait le piano…et en jouait, rarement. C’était là, pourtant, l’un de ses dons et sans doute le secret de son style : sa « musicale infaillibilité » Ici mots et musique s’associent pour donner à entendre et faire rêver.

Hébergement