Fnac

30,00

Description

STS EVENEMENTS (LIC.3-1124292) présente ce concert. LES GRANDES ŒUVRES BEETHOVEN, SYMPHONIE N°5Beethoven, Symphonie n° 5, Concerto pour piano n° 5 « L’Empereur » Orchestre Symphonique des FlandresKristiina Poska, directionPavel Kolesnikov, piano Création de Noé Gillerot issue du projet SOV Composers' Academy de l'Orchestre Symphonique des FlandresBeethovenConcerto pour piano n° 5 « L'Empereur »Erkki-Sven TüürPhantasma BeethovenSymphonie n° 5 Les Grandes Œuvres de l’Auditorium de La Seine Musicale sont le rendez-vous des ensembles sur instruments d’époque et des orchestres symphoniques. L’orchestre résident à La Seine Musicale, Insula orchestra, ainsi que les grands orchestres français et internationaux dirigés par de grands chefs d’orchestre se produisent aux côtés des solistes qui font l’actualité de la musique classique. Chez Beethoven, un petit motif détermine le développement des plus majestueuses partitions. On pourrait ainsi résumer le principe compositionnel de ses œuvres à l’aide de l’expression anglaise less is more. Les quatre mouvements de son cinquième et dernier concerto, surnommé L’Empereur, procèdent ainsi d’une petite phrase musicale initiale qui donne son souffle épique à l’œuvre. Malgré cette économie de moyens, elle annonce, par ses amples proportions et son expressivité intense et flamboyante, le concerto romantique. Cette dimension d’auto-engendrement de la partition grâce à un matériau thématique unique est également au point de départ de la Symphonie n° 5 de Beethoven. Ses célèbres premières notes trouent le silence comme un impérieux appel. La métamorphose héroïque de cette force initiale dans le dernier mouvement symbolise la force lumineuse du destin. Les œuvres de deux compositeurs contemporains, la création du jeune Français Noé Gillerot et Phantasma de l’Estonien Erkki-Sven Tüür, affichent une esthétique très différente – quoi qu’également très économe du point de vue de l’écriture. Très narrative chez Beethoven, la musique suspend le temps et se fait atmosphère, matière organique. Ce n’est plus un personnage qui s’incarne grâce au discours musical. L’auditeur est invité à changer de perspective et à plonger au cœur du son. Placées en exergue de monuments du répertoire, ces œuvres ménagent les conditions d’une écoute nouvelle des chefs-d’œuvre du panthéon classique. Ouverture des portes 1h00 avant le début du concert. Réservations PMR au 01 74 34 53 53

Hébergement